Bugatti Type 35 Le 'Pur Sang' Bugatti.

La Bugatti Type 35 donne naissance au mythe des 'Pur-Sang' Bugatti de Grand-Prix, la Voiture aux 2 000 victoires. 86 exemplaires sont construits entre 1923 et 1931, la Type 35 connaît de nombreuses évolutions mécaniques, elle donne naissance à différentes versions : Type 35, 35A, 35C, 35T, 35B, pour un ensemble de 503 véhicules produits

La Bugatti Type 35 est présentée la première fois au Grand-Prix d’Europe et de L’ACF (Automobile Club de France) au sud de Lyon, à Givors, le 3 août 1924.

 

La Type35 estla Bugattila plus admirée et sans aucun doute la plus mythique de toute la production Bugatti.

La silhouette très pure dela Type35 est unique, le châssis légèrement ovoïde est absolument invisible, dissimulé par des tôles ajourées. Seuls dépassent en avant du radiateur les deux bras qui supportent les ressorts à lames assurant la suspension de l’essieu avant.

 

La fluidité des formes est due au coup de crayon du ‘’Patron’’ véritable chef-d’œuvre esthétique. Ettore Bugatti lance la fameuse calandre en fer à cheval et les splendides jantes démontables en alliage léger coulé, incluant le tambour de frein de grande dimension.

 

Le moteur huit cylindres est étroitement dérivé du Type 30 de 1922, avec cependant une nouveauté majeure : le vilebrequin démontable sur 5 paliers et les bielles monobloc, le tout étant monté sur roulements à billes et rouleaux.

Ce nouvel ensemble permet de dépasser 6000 t/mn, ce qui est remarquable pour l’époque.

Les cylindres sont coulés en deux blocs de quatre solidarisés par un carter supérieur abritant l’unique arbre à cames en tête, qui commande trois soupapes par cylindres. !

 

Autre innovation technique : l’essieu avant creux dans sa partie médiane pour diminuer les masses non suspendues, véritable prouesse des forgerons de Molsheim.

 

La Type35 d’origine évolue au fil des années en plusieurs modèles,la Type35 C, la Type35 T, la Type35 B ( 35 TC) et la Type35 A (Técla 8) une version simplifiée appelée aussi ‘Course imitation’.

 

Au total, environ 503 Bugatti Type 35 seront construites de 1923 à mai 1931.

 

E. Bugatti a l’astucieuse idée de commercialiser pour la première fois à des pilotes amateurs fortunés, son élégant bolide de course, véritable Formule 1 des années 20.

LIRE L'ARTICLE
À PROPOS DE AUTOCYBER

AUTOCYBER est une encyclopédie en ligne alimentée par les internautes passionnés par l'univers auto-moto ! Cet outil unique est une formidable base de données sur les voitures, les motos,… mais aussi sur les marques et les hommes qui ont fait l'histoire de l'automobile.

Le projet a été initié en 1992 par Pierre Lachet, auteur passionné, rédacteur pour l'encyclopédie Larousse.fr

EN SAVOIR PLUS SUR PIERRE LACHET
LES DERNIERS COMMENTAIRES
  • VOITURE

    STUDEBAKER Avanti une sportive futuriste de caractère.
    par le 28/04/2017
    Excellent article, complet et bien détaillé. Un seul regret la fiche technique ne précise pas qu'il était en fait  proposé, dès le lancement, 3 moteurs (avec ou sans compresseur) 3 bo…

  • VOITURE

    CITROEN 2 CV 1949 : fiche technique
    par Marcel Point le 20/04/2017
    Connaissez vous cette anecdote  - La 2 CV Citroen a servit a extraire la bombe nucléaire Gerboise verte des entrepôts du port d'Alger pour la transporter à Reggane afin de la faire explo…

CONTACT

Vous avez une question ?
Une remarque ?

  • par Pascal Reverdy le 07/04/2017

    Le duralumin est un alliage à base d?aluminium, de cuivre, de magnésium et de manganèse, découvert par hasard par Alfred Wilm en 1908. Jean Bugatti a utilisé ce nouvel alliage :le Duralumin pour le châssis de quelle voiture ? ? ?

    LIRE LA RÉPONSE
  • par Kruger le 21/07/2016

    La Traction de Citroën 15/6 avait la futur suspension de la DS de 1958

    LIRE LA RÉPONSE
LA BOÎTE À SOUVENIRS

Voir les anniversaires du jour
Pour obtenir la liste des événements d'une date
complétez le formulaire ci-dessous

Rechercher
LE COIN BOUTIQUE
AJOUTEZ VOS PHOTOS